Catégories
film-debat

Jour 3 – 10h00, « Interstellar »

« Interstellar » de Christopher Nolan. 2014, durée 169′

Les conditions sur Terre sont devenues de plus en plus difficiles, sécheresse, pollution, épuisement des ressources naturelles, déclin de la biodiversité. Cooper, un ancien de la NASA devenu agriculteur, semble mener une vie normale jusqu’à ce que sa fille Murphy, âgée de 10 ans, croit que leur maison est hantée et que le fantôme communique avec elle.
Dans le même temps, la NASA qui a découvert un tunnel cosmique, fait appel à Cooper pour se lancer dans l’aventure qui leur permettrait de trouver une nouvelle planète susceptible d’accueillir les humains.
Cooper doit laisser sa famille et prendre les commandes d’une navette. Dans ce voyage périlleux en dehors de la galaxie, il est accompagné par deux autres explorateurs, Brand et Doyle. Conscients de l’importance de leur mission, ils ne sont pas sûrs de rentrer vivants…

Progrès technologique, solution ou illusion ?

Il n’y a pas de limites au génie humain et la technologie nous sauvera. C’est en tout cas ce que pensent celles.ceux qui rêvent de coloniser l’espace. Quand notre planète n’aura plus assez de ressources à nous offrir ou qu’elle ne sera plus habitable, qu’à cela ne tienne, il suffira d’en trouver une autre.
Dans Interstellar, Christopher Nolan nous dépeint une situation future probable où les conditions sur Terre sont devenues à ce point extrêmes qu’il nous faut la quitter.
Dans ce futur, pas si imaginaire, les technologies spatiales se sont “heureusement” considérablement améliorées et plusieurs équipages sont partis à la conquête d’une autre planète. La recherche de cette autre Terre promise s’avère être une aventure mortelle. Mortelle car le voyage est long et périlleux, et surtout car aucune autre planète n’est faite pour nous.
Le solutionnisme technologique ne serait-il qu’un leurre ? Si oui, le génie humain s’en rendra-il compte assez tôt ?