Catégories
film-debat

Jour 1 – 19h00, « Mad Max, Fury Road»

« Mad Max, Fury Road» de George Miller. 2015, durée 120′

Dans un monde apocalyptique où les civilisations se sont écroulées et où les gangs s’affrontent pour l’essence et l’eau, Max Rockatansky, alias Mad max, traîne seul son lourd passé en se questionnant sur la folie humaine. Malgré lui, il se trouve embarqué par la bande de l’impératrice Furiosa trahit le chef de clan Immortan Joe, en s’enfuyant avec son bien le plus précieux : ses épouses esclaves et pondeuses. Commence alors une traque sans merci où Mad Max et Furiosa n’ont d’autres choix que de s’allier pour lutter contre les hommes d’Immortan Joe.

La fin des ressources, fin du Monde ou fin d’un monde ?

Un monde dévasté par la guerre des ressources, des civilisations écroulées et une humanité réduite à ses instincts de survie, c’est une charmante vision d’un monde apocalyptique a priori très éloigné de notre vie actuelle.
A bien y regarder, nos ressources en apparence abondantes, sont en réalité physiquement limitées. Même pour celles qui se recomposent, nous avons pris la mauvaise habitude de les exploiter bien au-delà de leur capacité de renouvellement. Le « jour du dépassement » en est le triste symbole.
Nos économies modernes ont longtemps ignoré cette restriction et ses conséquences.
Au-delà des impacts environnementaux, la disparition inexorable de ressources vitales entraîne déjà de nombreuses tensions géopolitiques dans de nombreux pays.
Si nous ne modifions pas radicalement nos modes de vies, nous vivrons dans un monde au moins aussi chaotique que celui que nous dépeint George Miller.
Dans notre monde « fini » au sens physique, nos civilisations n’ont d’autre choix que de se réinventer… En sont-elles capables ?